Bonjour à toutes et tous,

Et si avec du design numérique l’on voyageait ?

C’est la fin de l’année scolaire, bientôt l’été, certains ont déjà laissé la place des bancs d’école aux ainés pour les laisser passer leurs examens, ces derniers stressent ne n’être pas à la hauteur, ou d’avoir oublié le réviser le détail qui tue, en se demandant s’il n’aurait pas fallu écouter plus tels ou tels profs, tout cela en imaginant de quoi demain sera fait. Et puis il y a les sereins qui savent qu’il est trop tard pour s’en faire et qu’il adviendra ce qu’il adviendra. Mais ce qui est presque certain, c’est que tous ont la tête un peu dans les vacances à venir, et pour l’occasion, je vais vous faire voyager.

Pourquoi je vous parle d’écoles et d’examens ? Certains le savent d’autres pas, mais tous les ans, je suis intervenant à l’université Pasquale Paoli, à Corte en Corse. J’y enseigne le matte painting et la peinture numérique pour la licence professionnelle ATC design numérique. Cette aventure qui dure depuis plusieurs années est le fruit du responsable pédagogique, Marc Labbé, qui pour les matières les plus significatives de la licence fait appel à des intervenants issus du milieu professionnel, ce qui permet d’enseigner les fondamentaux du métier et de proposer des workflows ciblés métier.

Et cette année pour ajouter à la pression des étudiants, je leur ai promis de publier sur mon blog, les meilleurs rendus du projet de matte painting. Certains étaient enthousiastes et d’autres moins. Ce qui est rigolo, c’est que ce ne sont pas les plus motivés par mon initiative qui ont rendu les meilleurs travaux. Que les étudiants se rassurent, je ne cite aucun nom, je publie juste les travaux les plus pertinents et pas forcément les mieux notés. Vous vous reconnaitrez et pourrez si vous le voulez laisser un commentaire.
Ma démarche peut paraître illogique, mais pour noter les travaux je m’appuie sur une grille de validation des acquis listant les étapes essentielles et les fondamentaux qui sont la composition, la perspective, la couleur, la lumière et les ombres, ainsi que la maîtrise de Photoshop et des règles de colorimétrie et de format, afin de construire des montages numériques réalistes. Fichier généralement réalisé avec Photoshop et repris ensuite par une autre personne dans un logiciel de compositing comme After Effect. Il est donc important de travailler en non destructif et d’avoir une bonne structure des calques et dossiers, pour qu’une autre personne étrangère à la réalisation du premier fichier puisse réaliser les changements et ajustements dans les meilleures conditions. Mais cela reste indépendant du rendu général de la création. On peut avoir une superbe composition ne respectant pas le non destructif et la hiérarchie des calques et un autre visuel parfaitement agencé et respectant les règles de montage, mais n’ayant aucun attrait artistique. Voilà pourquoi je vais mettre en avant les plus belles compositions sans tenir compte de la partie technique des fichiers.
Vous allez donc découvrir les visuels que je trouve les plus pertinents en termes de compositions et d’ambiances.

J’en profite pour remercier tous ces étudiants de leurs bienveillances à mon égard, pour la masse d’informations que je leur demande d’accumuler en peu de temps, car il faut l’avouer, tous ne sont pas préparés de la même façon à cette épreuve, car venant de parcours différents, et pour certains, c’était leur début avec Photoshop. Pour l’occasion, je les félicite tous du travail rendu. Merci aussi à Marc Labbé qui me fait confiance depuis le début.

LPATC-matte-painting-2015-01

LPATC-matte-painting-2015-02

LPATC-matte-painting-2015-03

LPATC-matte-painting-2015-04

LPATC-matte-painting-2015-05

LPATC-matte-painting-2015-06

À bientôt

Tierr

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

+ 11 = 18

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

STYLE SWITCHER

Layout Style

Header Style

Accent Color