Fin juin, Apple a lâché une bombe dans la communauté des photographes. L’abandon pur et simple d’Aperture, son application professionnelle pour la gestion et le traitement des photos. Il n’y aura plus de nouveauté et mise à jour, juste un patche de compatibilité pour le futur OS X « Yosemite ». En même temps c’est l’abandon de iPhoto, l’application familiale, intégré aux Mac de bureau, aux iPhone et iPad.

Si les programmes ne disparaissent pas définitivement, plus aucune fonctionnalité ne leur sera ajoutée… Une nouvelle application les remplacera : Photos. Le pari d’Apple, avec Photos, réussir à réunir dans une application unique, les professionnels et le grand public. Cette application, qui arrivera en début d’année, faisant la synthèse des deux softs, sera ouverte aux développeurs tiers pour proposer des plug-ins, et devrait satisfaire les utilisateurs amateurs, tant iPhoto était limité dans la retouche d’image, mais ne sera pas au niveau d’Aperture, la marque à la pomme précise, que les bibliothèques Aperture et iPhotos pourront être transférées vers le nouveau logiciel. Pour les professionnels qui ne seront pas satisfaits par le nouveau venu, par contre, ça risque de coincer sévère, car pour un pro cela représente des milliers de clichés rangés dans des dossiers et sous dossiers avec des corrections enregistrées sur des fichiers propriétaires liés aux originaux, eux mêmes liés à un fichier client, autant dire que la migration vers une autre application va être douloureuse.

En parlant de migration, quelles sont les applications qui gagnent le pompon ? En fait le choix est vite fait, il y a AfterShot Pro 2 de Corel et Adobe Photoshop Lightroom. Les deux éditeurs vont proposer des prix d’appel aux possesseurs d’Aperture, les modalités n’étant pas encore connues. Alors si vous voulez faire le bon choix pour votre avenir, il vous reste à tester les deux applications gratuitement pendant un mois.

Personnellement, quand Lightroom et Aperture sont sorties, j’ai testé les deux, si la philosophie de traitement était différente, les deux programmes faisaient sensiblement la même chose. Par contre Aperture demandait beaucoup plus de ressources machine que Lightroom, mon choix à donc rapidement était fait en faveur de l’application d’Adobe. Ayant mes habitudes sur Lightroom, je n’ai pas essayé AfterShot Pro, mais les retours sont assez positifs.

Laisser un commentaire

+ 38 = 46

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

STYLE SWITCHER

Layout Style

Header Style

Accent Color