Photoshop 2018

Bonjour c’est Tierr,

Vous n’êtes pas sans savoir que Photoshop a été mis à jour fin octobre. La version passe en CC 2018. Photoshop est une application riche de fonctions et très performante. Que ce soit pour la retouche ou la manipulation d’images ainsi que pour le concept de décor, personnage, et illustrations pour l’impression ou la vidéo, et bien plus encore, Photoshop est devenu incontournable. Personnellement, j’attends toujours un peu avant de réaliser les mises à jours, parfois de gros bugs ne sont révélés que par l’expérience utilisateur. Cela fait maintenant deux semaines, et je n’ai pas eu de retour négatif. Alors, j’ai migré vers la version CC 2018. Mais que nous réserve ce nouveau cru ?

Si vous êtes des accros de Photoshop, alors vous avez dû vous jeter sur les vidéos de présentation des nouveautés, et l’article présent ne vous sera sans doute pas utile, dans le cas contraire cet article peut vous intéresser.

Photoshop et les prix

Commençons par le prix, il ne change pas, l’application est toujours liée aux abonnements cloud. L’abonnement avec une application unique et 100 Go de stockage, le portfolio personnel ainsi que des polices pros est à 23,99 € par mois, la formule cloud pour la photo est à 11,99 € avec en plus Lightroom et 20 Go de stockage, certainement la formule la plus intéressante si vous n’avez besoin que de Photoshop, et ensuite la totale avec la formule à 59,99 € qui vous donne droit d’utiliser toutes les applications Créative Cloud avec le site portfolio personnel, les polices pros et 100 Go de stockage.

N’oublions pas les enseignants et les étudiants qui peuvent bénéficier de la totale pour 19,50 €.

Les nouveautés

Personnellement, c’est les améliorations et nouveautés qui touchent au dessin qui m’intéresse particulièrement. Je trouve donc certaines nouveautés vraiment sympas.

Lissage de contour

Cette fonction empruntée à d’autres softs a fait son entrée dans Photoshop. Les outils : Forme, crayon, gomme, pinceau mélangeur bénéficie d’une nouvelle option qui permet de lisser les contours de vos tracés. L’icône, de la roue dentée, permet d’accéder à différents modes. Le mode ficelle tirée, vous aidera à être précis, le rattrapage de pointe du trait réalisera des traits énergiques et précis en terminant pour vous votre mouvement, le rattrapage des traits rattrapera le curseur même si vous avez arrêtez de cliquer. Le lissage s’adapte aussi au zoom, ce qui est intelligent, car l’on ne dessine pas avec la même précision en fonction de l’agrandissement que l’on applique à notre visuel. Pour terminer, la sensibilité du lissage du contour est paramétrable de 0 à100.

Lors de l’utilisation du lissage du contour, vous pouvez choisir d’afficher la laisse de la forme, qui relie la position de peinture actuelle et celle du curseur. Sélectionnez Préférences > Curseurs > Afficher la laisse de la forme pendant le lissage. Vous pouvez également spécifier une couleur pour la laisse de la forme.

rattrapage trait

Symétrie de peinture

Toujours orienté illustration, la symétrie de peinture offre un aide de tracés symétriques, que l’on peut utiliser avec les outils Forme, Crayon et Gomme. Voici une fonction présente dans toutes les applications numériques d’illustration depuis longtemps qui fait son entrée dans Photoshop. Lors de l’utilisation de ces outils, cliquez sur l’icône « papillon » dans la barre Options. Sélectionnez un type de symétrie parmi les options disponibles. Les traits sont reflétés en direct sur la ligne de symétrie, ce qui permet de dessiner plus facilement des formes égales. Vous pouvez déplacer le centre des repères où vous voulez dans le document.

Symétrie de peinture

Gestion simplifiée des formes

Le panneau formes permet aujourd’hui de ranger et classer ces collections de brosses plus facilement. Avant il fallait utiliser des plug-ins pour cela, et je suis de ceux qui ont investi dans ce type de fonction pour gagner en réactivité et en ergonomie. Maintenant, Photoshop permet de classer ses brosses dans des dossiers et sous-dossiers ce qui va rendre ces outils additifs moins pertinents.

Options de tracé

Alors là, voilà une très bonne amélioration. Vous allez pouvoir choisir la couleur et la taille du tracé que vous réalisez pour mieux visualiser les segments de tracé. Les poignées de déformation sont aussi plus visibles.

Lors de la création d’un tracé, par exemple à l’aide de l’outil Plume, cliquez sur l’icône de roue dentée  dans la barre Options. Spécifiez ensuite la couleur et l’épaisseur des lignes de tracé. Indiquez également si vous souhaitez prévisualiser les segments de tracé à mesure que vous déplacez le pointeur entre deux clics.

Si vous travaillez sur un grand écran, alors cette fonction est vraiment la bienvenue.

Outil plume de courbure

On reste dans les outils vectoriels avec cette nouvelle plume. La plume de courbure est une plume intelligente et intuitive qui va vous aider à réaliser des tracés en courbes ou droits précis. Vous pouvez créer, activer/désactiver, modifier, ajouter ou supprimer des points d’inflexion ou des sommets sans changer d’outil.

Police variable

Si vous utilisez comme moi, des polices professionnelles qui comportent plusieurs variantes, alors cette fonction, va vous ravir. Dans le panneau propriétés vous allez pouvoir, à l’aide de curseurs, régler votre police en fonction de l’épaisseur, la largeur, l’inclinaison, le corps optique, etc. Si vous ne disposez pas de police de ce type, vous trouverez dans cette nouvelle version de Photoshop plusieurs polices ajoutées par Adobe. Pour les utiliser, dans le panneau Caractères, chercher « VAR », comme variable, à droite du nom de la police, cela est représenté avec cette icône. À l’heure ou j’écris cet article, les polices variables OpenType ne sont pas courantes, mais d’ici quelques mois je pense qu’il y en aura de disponibles sur les sites spécialisés.

Partage facile

Vous pouvez désormais envoyer des emails, des messages depuis Photoshop, mais aussi partager rapidement vos créas sur des plateformes comme Twitter, Facebook, Flickr, OneNote, Skype, etc.

Copier-coller de calques

Une autre nouveauté qui va nous détendre est la possibilité de copier/coller des calques ou groupes de calques. Avant il fallait réaliser quelques gymnastiques pour cela. Maintenant c’est aussi facile que d’utiliser les raccourcis claviers copier/coller. Cela fonctionne dans le document en cours, mais aussi d’un document à un autre. Cela peut paraître peut, mais pour moi qui travaille toujours avec plusieurs documents c’est que du bonheur.

Accès à vos photos Lightroom dans Photoshop

Si vous êtes un utilisateur de Lightroom et que vous synchronisez vos photos dans le cloud Adobe, alors Photoshop y a accès. Dans l’espace de démarrage de Photoshop, vous avez la possibilité d’ouvrir les photos synchronisées en cliquant sur « Photos Lr ». Vous pouvez chercher, trier, filtrer et afficher vos photos sur une grille. La synchronisation fonctionne dans les deux sens. Les modifications que vous réalisez dans Photoshop sont répercutées dans Lightroom et inversement. Pour cela il faut cliquer sur le bouton « actualiser ».

Infobulles enrichies

Comme le fait Corel avec Painter depuis des années, Photoshop affiche désormais des infobulles lorsque vous survolez les outils. Une fenêtre apparait et joue une courte animation agrémentée d’un texte pour vous expliquer comment utiliser l’outil. Personnellement, c’est plutôt accessoire. Tous les outils ne sont pas expliqués et cela concerne que certains outils et en plus les plus connus, donc les plus maitrisés. C’est un début, mais on est loin derrière Painter qui explique presque toute son l’application de cette façon.

Si vous ne voulez plus que les infobulles s’affichent, décocher dans Préférence > Outils > Utilisez les infobulles enrichies.

Panneau Formation

Voilà ce qui normalement aidera mieux les utilisateurs débutants et amateurs que les infobulles. Le panneau formation. Allez dans le menu du haut, puis dans Fenêtre et cliquez sur « Formation » pour ajouter ce panneau à votre espace de travail. Vous allez accéder à de nombreux tutoriels qui abordent la retouche et manipulation d’images ainsi que les fondamentaux de la conception graphique.

Vous choisissez un sujet et un document s’affiche dans Photoshop avec des calques, ensuite vous vous laissez guider dans les opérations à effectuer pour apprendre une technique.

Formation

Prise en charge de l’appareil de saisie Microsoft Surface Dial

Voilà un outil que je n’ai pas testé. Je travaille sur Mac, voilà pourquoi. Si vous êtes sur Windows 10, vous pourrez acquérir la Surface Dial de Microsoft et pourrez utiliser ce palet avec Photoshop. La Surface Dial avec Photoshop permet de régler les paramètres des outils sans cesser de regarder la zone de travail. Utilisez le Surface Dial pour régler la taille, l’opacité, la dureté, le flux et le lissage de tous les outils de type forme. Vérifiez tout de même la compatibilité avant.

Agrandissement d’échelle IA

Voilà encore une amélioration incroyable. Par défaut la fonction est activée. Ce nouvel algorithme permet de préserver les détails et les textures lors du redimensionnement des images sans introduire de distorsions. Je l’ai testé et c’est bluffant. Où, avec l’ancien réglage nous avions quelques distorsions et des halos sur les bords, nous avons maintenant des contours net et précis. Allez dans Image > Taille de l’image… > choisir l’option « Conserver les détails 2.0 ». C’est vraiment efficace.

echelle-IA

Mise à l’échelle de la Photo agrandie à 400 %.

Camera Raw 10

Et pour terminer, une nouveauté dans Camera Raw, aussi disponible dans Lightroom. La sélection rapide avec le masquage de gamme de couleur et de luminance permet de créer rapidement une zone de masquage sur votre photo pour y appliquer des réglages précis et localisés. Après avoir réalisé un masquage avec le pinceau de réglage ou avec le filtre radial/filtre gradué, vous pouvez affiner le masque avec l’option « gamme de luminance » ou « gamme de couleur » en fonction de la gamme de couleur ou de luminance échantillonnée. Et sans oublier la prise en charge de nouveaux appareils photo et objectifs.

Encore et encore…

Les nouveautés ne sont pas tout. Adobe a aussi amélioré de nombreuses choses pour accroitre la réactivité de Photoshop. L’outil « amélioré et masqué » est plus précis et améliore les sélections, avec une ergonomie améliorée en dissociant la sélection d’origine et le cache. Côté texte l’ajout dans le menu « édition » d’une option de collage de texte sans formatage. Photoshop gère aussi les panoramas sphériques réalisés avec les nouveaux appareils photo qui prennent en charge cette fonction. Ainsi que les photos aux formats HEIF de l’iPhone 7 Plus et plus récent, en ajustant le flou de profondeur à l’aide du flou de l’objectif. Les performances ont été améliorées, sur le démarrage, l’ouverture de document, sur les filtres Flou de Surface et Médiane ainsi que la réactivité des pinceaux. De nouvelles options améliorent l’enregistrement au format PNG. Ainsi que la détection des visages dans l’outil Fluidité. Et bien d’autres améliorations de performance qui resteront certainement transparentes pour la plupart des utilisateurs.

Voilà pour le tour du propriétaire des nouveautés de Photoshop CC 2018. Le but ici n’étant pas de savoir s’il faut ou pas passer à la mise à jour, vu qu’il n’y a plus d’achat d’application depuis Photoshop CS6 et qu’avec l’abonnement Creative Cloud les mises à jour sont automatiques, mais de vous présenter ce qui a été ajouté et amélioré. Je vous laisse donc profiter de cette nouvelle mouture et vous dit à bientôt.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

4 Réponses

  1. yves
    Répondre
    yves
    04 Nov, 2017 - 20:51

    Merci pour ce retour d’expérience qui donne envie de tester la version 2018…. Papa Noël, si tu me lis

  2. Répondre
    fanfanlu
    06 Nov, 2017 - 09:59

    Bonjour,

    Merci pour ce tour d’horizon, même en ayant chargé la nouvelle version je ne m’étais pas rendue compte de certaines améliorations. Bon cette version comporte aussi son lot de « bugs » comme par exemple replacement de l’image au centre de l’écran quand on clique sur un calque…???
    J’ai juste une petite remarque, merci de veiller aux fautes d’orthographe, « si vous avez arrêtez de cliqué » et encore « ce qui a été ajouter et amélioré », cela me gêne un peu…
    Bonne journée

    • Tierr
      Répondre
      Tierr
      06 Nov, 2017 - 18:11

      Merci fanfanlu, pour le retour et la correction. 😉

Laisser un commentaire

Sécurité * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

STYLE SWITCHER

Layout Style

Header Style

Accent Color